Accompagnement au secteur de la restauration


Depuis 2 ans maintenant, de nombreux secteurs d’activité vivent des périodes de stress et d’inquiétudes. C’est notamment le cas dans le secteur de la restauration qui a vu une perte de chiffre d’affaires de 40 % dès le 1er confinement en 2020 et qui rencontre aujourd’hui des difficultés à recruter du personnel. Malgré ces inquiétudes que nous comprenons, nous souhaitons vous éclairer sur cette situation, sur les aides et l’accompagnement dont vous pouvez bénéficier en tant que restaurateur.

Comment pouvons-nous vous accompagner ?


Avant de vous parler des aides disponibles, n’oubliez pas que votre cabinet d’expertise comptable est à votre disposition pour répondre à vos interrogations ou à vos inquiétudes. Nous pouvons vous apporter une écoute, mais aussi des solutions avec un accompagnement dans la gestion de votre établissement et de vos ressources pour vous proposer des solutions adaptées à vos problématiques ou à vos projets.
Voici les points sur lesquels nous pourrons vous apporter un accompagnement :

  • Juridique

Nos collaborateurs vous accompagneront au cours de la création de votre établissement avec l’analyse de votre projet et de votre situation personnelle, mais aussi durant la vie de celui-ci en vous apportant des conseils et une assistance juridique sur vos droits.

  • Comptable

Pour vous permettre de tenir une comptabilité précise avec le soutien de nos collaborateurs et ainsi réaliser des prises de décisions logiques en prenant en considération votre budget ou encore réaliser une évaluation de votre fonds de commerce.

  • Social

Pour vous accompagner dans vos problématiques du quotidien. Gestion de paie, gestion des ressources humaines, rédaction des contrats de travail et accompagnement en cas de rupture.

  • Fiscale

Afin de répondre à vos obligations professionnelles et personnelles (déclaration TVA, IS, résultats).

  • Conseil

Nos collaborateurs restent à votre écoute dans le but de vous accompagner dans vos démarches et vous apporter des conseils sur-mesure et personnalisés comme sur la gestion de votre établissement.

Concrètement, voici un exemple d’accompagnement que nous pouvons vous apporter en tant que gérant d’un établissement, mais aussi en tant qu’initiateur d’un futur projet professionnel :

  • Etude de votre projet professionnel
  • Etablissement de votre budget, de vos ressources et de vos besoins
  • Etablissement d’un plan financier afin de concrétiser votre projet
  • Accompagnement dans vos démarches professionnelles, légales et financières
  • Une écoute attentive en fonction de vos craintes mais aussi de vos problématiques du quotidien dans le but de vous accompagner tout en vous apportant des solutions réalistes
  • Accompagnement tout au long de votre activité sur un plan fiscal, notamment sur vos déclarations de TVA, de revenus et de résultats
  • Accompagnement des plus important sur le plan comptable avec la tenue de votre comptabilité
  • Accompagnement sur le plan juridique avec le suivi du cadre légal de votre activité

Quelles sont les aides mises en place pour 2022 ?


Le Gouvernement a notamment instauré depuis 2020 certaines aides afin de pallier aux effets de la crise sanitaire et au manque à gagner pour les entreprises. Vous pouvez donc prétendre à :

  • Fonds de solidarité

Celui-ci est prolongé jusqu’au 31 mars 2022 sous certaines conditions et peu vous permettre de récupérer une aide allant jusqu’à 40 % de la perte de chiffre d’affaires, dans la limite de 20 % du chiffre d’affaires de référence ou de 200 000 €. Afin de bénéficier de cette aide, il vous faut en faire la demande au plus tard le 31 janvier 2022.

Plus d'infos sur le site du Gouvernement
  • Aide coûts fixes

Ce dispositif a depuis octobre 2021, remplacé (prit le relai) celui du fonds de solidarité. Il vous permettra de bénéficier de la prise en charge intégrale de vos coûts fixes à partir d’une perte de chiffre d’affaires de 50 %, par rapport au même mois en 2019. Et cela pour les mois de décembre 2021 et de janvier 2022.

  • Activité partielle

Pour les établissements subissant des restrictions ou une perte de chiffre d’affaires de 65 %, ou plus, vous pouvez bénéficier d’un remboursement de l’activité partielle à 100 % sans reste à charge. En l’occurrence, un premier décret prolonge le taux d’allocation d’activité partielle de 70 %, et cela, jusqu’au 31 janvier 2022. Et un second décret porte à 7,53 € le taux horaire minimum de l’allocation à compter du 1er janvier 2022.

  • PGE (Prêts Garantis par l’Etat)

Dans le cadre de l’obtention précédente d’un PGE contracté pendant la crise, il vous est proposé 2 solutions de remboursement. Vous pouvez décaler vos échéances de remboursement qui devaient débuter en avril 2022, de 6 mois, soit en octobre 2022. Ou bien étaler ce remboursement jusqu’à 10 ans au lieu de 6 ans actuellement.

Lire l'article Le Monde des ArtisansLire l'article de La Dépêche