Nos références


Interlocuteurs privilégiés des TPE, PME et PMI de moins de 20 salariés, nos collaborateurs accompagnent au quotidien artisans, commerçants, professions libérales ou encore associations. Nous nous efforçons de créer une relation personnelle forte avec chacun de nos clients et mettons tout en œuvre pour vous assurer confidentialité et réactivité.

Les témoignages clients


  • A.C, Boulanger - Pâtissier

Happer par un métier qui me passionne mais qui demande une énorme disponibilité, je n’arrivais plus à gérer la partie administrative et comptable de ma boulangerie. Il y a 5 ans, j’ai donc décidé de déléguer la totalité de ma comptabilité. J’ai contacté plusieurs cabinets car je cherchais non seulement quelqu’un qui soit en mesure de tenir ma comptabilité, mais aussi et surtout quelqu’un qui me connaisse, me conseille et m’assiste dans mes prises de décisions. Je me suis tout de suite senti « à l’aise » avec l’équipe d’AFGC… Lorsque j’ai été victime d’un accident, ils m’ont permis d’organiser les choses pour protéger mon entreprise, plus tard, lorsqu’il a fallu investir pour « relooker » la boutique, ils m’ont aidé à trouver les bonnes sources de financement.

Je suis aujourd’hui client du cabinet AFGC depuis plus de 5 ans et je me dis souvent que c’est un confort incroyable de pouvoir me consacrer au développement de mon entreprise l’esprit tranquille.

Je m’appuie sur une équipe compétente, qui a toute ma confiance et je sais que dans quelques années, lorsque mon fils prendra ma succession, ils seront là pour m’aider à transmettre cet outil que j’ai mis tant de temps à construire.


  • N.P, Électricien - Créateur d'entreprise

Mon histoire est celle de beaucoup d’électricien. Salarié pendant près de 10 ans, j’ai profité de l’opportunité du statut d’AUTO-ENTREPRENEUR pour démarrer ma propre activité. J’ai géré seul mon installation mais très vite, les choses se sont accélérées : il me fallait investir dans du matériel, mais le statut d’auto-entrepreneur ne me permettait ni d’amortir mon investissement, ni de réduire mon imposition puisque seul mon chiffres d’affaires était pris en compte ; pour mes frais de déplacement qui devenaient conséquents et dépassaient largement le seuil de l’abattement standard, c’était le même constat… Sur les conseils d’un ami, j’ai pris rendez-vous avec l’expert-comptable du cabinet AFGC des Angles.

Ensemble, nous avons étudié mes résultats antérieurs, mon carnet de commandes, mes besoins en investissements et mes contraintes personnelles. Nous avons établis différents scénarios et décidé de la création d’une SARL.

Par la présentation de prévisionnels réalistes et complets, j’ai gagné la confiance de ma banque et obtenu le prêt dont j’avais besoin pour mes investissements.

Mon entreprise traverse cette période de crise dans une relative sérénité car je suis accompagné, je connais les zones de risques et les échéances à l’avance. , je sais « ou » je vais et ce que je gagne (ou pas…) et cela, ça n’a pas de prix !


  • M. & Mme G, Prothésiste Dentaire et Infirmière - Profession Libérale

Mon épouse et moi-même avons démarré nos activités respectives, en profession libérale voilà maintenant 17 ans, alors que nous sortions juste de la Faculté. Absorbés par nos métiers, nous passions nos journées avec les patients et nos soirées à gérer tout le back-office : échanges avec les Caisses d’Assurance Maladie et les caisses complémentaires, organisation de nos rendez-vous, de nos visites à domicile, établissement de nos frais de déplacements, de nos comptabilités….Bref, des journées bien remplies !!

C’est lorsque notre premier enfant est arrivé que nous nous sommes aperçus qu’à l’évidence, notre organisation n’était plus viable… l’arrivée de notre second fils nous a mis face à une réalité sévère : soit l’un de nous cessait son activité, soit nous trouvions une « idée géniale »… Ce que nous avions en tête, c’était d’embaucher une personne pour prendre en charge notre back-office, le problème c’est que nous ne connaissions rien aux modalités d’embauche d’un salarié (quel type de contrat, quelle durée de travail) et qu’en plus, nous ne savions pas du tout dans quelle mesure nous en avions financièrement les moyens …

Nous avons décidé de prendre contact avec un professionnel de la comptabilité, le cabinet CGCE.

Au bout de deux rendez-vous avec notre expert-comptable, nous avions des prévisionnels clairs, synthétiques et surtout compréhensibles !!! Et les chiffres parlaient d’eux-mêmes.

Comme nous ne pouvions assumer seuls la charge d’une salariée à temps plein et qu’il aurait été difficile de faire déplacer quelqu’un pour un temps partiel (nous habitons dans un village excentré du Vaucluse) notre Expert-comptable nous a conseillé de nous regrouper avec d’autres professionnels de notre village qui avaient les mêmes besoins : à plusieurs, nous avions évidement les moyens de proposer un vrai poste, à temps plein. Avec l’aide du cabinet CGCE, nous avons créé une Société Civile de Moyen et partageons avec un Kinésithérapeute et une jeune Ostéopathe le poste de Valérie, notre secrétaire médicale ; Bilan de cette mutualisation : Synergie professionnelle et meilleure qualité de vie pour nous, facilité d’accès et amélioration de la qualité de la prise en charge pour nos patients … Cette idée de mutualisation, que nous a conseillé notre expert comptable, jamais nous n’y aurions pensé… ET POURTANT ? L’idée « géniale » qu’il nous fallait, c’était bien elle !!!